« Nous sommes racistes ! »

Une vidéo amateur montre Souleymane, un Franco-Mauritanien, se faire refouler du métro parisien par des supporters de Chelsea (source : capture d’écran vidéo amateur)

Mardi soir, en marge du match Paris Saint-Germain-Chelsea, à Paris, des supporters britanniques ont interdit à un Franco-Mauritanien de monter dans le métro. Ce dernier dénonce un incident « raciste ». Une enquête aurait été ouverte pour « violences volontaires en raison de la race dans un moyen de transport collectif de voyageurs » par le Parquet de Paris.

« We’re racist, we’re racist, and that’s the way we like it ! »* C’est en chantant ces paroles que des supporters du club de football de Chelsea ont empêché Souleymane, un Franco-Mauritanien, d’entrer dans une rame du métro parisien, mardi soir. L’incident s’est produit sur la ligne 9, à la station Richelieu-Drouot, quelques heures avant un match d’importance entre le Paris Saint-Germain et Chelsea.

Les rames bondées ouvrent leurs portes. Souleymane tente de rentrer, mais se trouve repoussé par des Britanniques, dont l’un, quelques secondes plus tard, entonne : « Chelsea ! Chelsea ! Chelsea ! » La victime essaie par trois fois, en vain, de pénétrer dans le métro, s’efforçant de parlementer. « J’ai essayé de forcer le passage », raconte-t-elle dans les colonnes du Parisien, « et, dans la bousculade, j’ai perdu mon téléphone. Ils me disaient des trucs en anglais, mais je ne comprenais pas vraiment le sens de leur propos. Je ne parle pas un mot d’anglais. » Alors que l’incident retarde le départ du train, des agents de la RATP viennent vérifier qu’il ne s’agit pas d’une bagarre. Les portes se ferment enfin, non sans que les supporters aient le temps de chanter leur revendication raciste.

Une personne présente sur place a pu filmer une partie de la scène :

« Je suis resté longtemps face à eux », continue Souleymane. « Une personne est venue me dire ensuite que j’avais été courageux de résister à des gens comme ça. […] Aucun usager n’a pris ma défense. Mais, de toute façon, que pouvait-on faire ? […] Moi, j’étais seul, je n’étais pas venu pour me battre, je voulais juste rentrer chez moi. » Ajoutant : « Vous savez, je n’étais pas vraiment surpris. Je vis avec le racisme, même si c’était la première fois que cela m’arrivait dans le métro. »

« C’est parce que c’était un fan du PSG« 

Pour autant, interrogé par le Daily Mail, Mitchell McCoy, un Londonien de 17 ans présent dans le train, réfute l’idée d’un acte raciste. « L’homme a essayé de monter et quelques personnes l’ont repoussé parce qu’il n’y avait pas de place. On ne pouvait déjà plus bouger. Des gens disent que c’est parce qu’il était Noir. Ce n’est pas vrai du tout. » Pour ce garçon, la raison ne prête pas à polémique : « Personnellement, je pense que c’est parce que c’était un fan du PSG. Evidemment, on ne voulait pas l’avoir avec nous. » Le chant « We’re racist » ? « Ce sont des paroles à propos de John Terry (NDLR : ce joueur de Chelsea avait été condamné pour une injure raciste sur un terrain de football). Les seuls mots que je connaisse de cette chanson, c’est : « Il est raciste, il est raciste… » La suite, je n’en sais rien. […] Mais elle n’a pas été chantée que cette fois-ci, elle n’a pas été chantée que face à des Noirs, il y a aussi eu des Blancs, des femmes que les gens n’ont pas laissé monter. Il n’y avait plus de place. Ils leur ont simplement dit : « Vous ne pouvez pas monter, vous devez attendre un autre métro. » Phil, un autre Britannique de 16 ans, renchérit : « La vidéo a été complètement sortie de son contexte, ce chant ne concerne que John Terry, le capitaine de notre équipe. »

Des explications peu convaincantes, d’autant que des fans de Chelsea s’étaient déjà faits remarquer, l’année dernière, dans le centre de Paris, à l’occasion d’un autre match entre les deux équipes : 400 d’entre eux avaient saccagé plusieurs cafés et magasins, criant « Sieg Heil ! » en exécutant le salut nazi. Des affrontements avaient ensuite eu lieu avec des supporters du Paris Saint-Germain.

Souleymane a confirmé au micro de RTL, ce jeudi, qu’il allait porter plainte, détaillant l’incident avec des mots beaucoup plus durs que dans son entretien avec Le Parisien : « Je suis vraiment en colère contre ces gens. Je ne suis pas prêt à les laisser s’en sortir comme ça. Le PSG et Chelsea non plus. Ils sont, selon moi, tout autant à l’origine de ce drame. Je vais aller porter plainte, je vais voir mon avocat et je vais solliciter les associations antiracistes. Je ne me sens pas en sécurité dans ce pays. On est en France, on est en 2015… Il faut que ça s’arrête. Chacun a sa place dans ce monde. » Dans un communiqué, la LICRA a informé qu’elle se constituerait partie civile dans le cadre d’une procédure. La Ligue de Football Professionnel devrait en faire de même.

Scotland Yard soutient la police française

De son côté, Chelsea a condamné le comportement de ses fans. « Une telle conduite est odieuse et n’a pas sa place dans le football ou dans la société. Nous supporterons toute poursuite criminelle contre ceux qui sont impliqués et, s’ils s’avèrent être détenteurs de billets pour la saison ou membres du club, nous appliquerons des sanctions contre eux, dont des mesures d’interdiction. » Le PSG, par la voix de son président, Nasser Al-Khelaifi, s’est également joint à l’indignation générale, qualifiant « cet acte » d’« intolérable ». « Seules les valeurs du sport devraient inspirer les supporters des clubs de football. » Enfin, David Cameron en personne, le Premier Ministre britannique, a commenté la nouvelle dans une interview pour la radio LBC. « C’est un acte extrêmement dérangeant et inquiétant », affirme-t-il. « Et, à l’évidence, un crime potentiel. Je suis certain que la police française va prendre cela très sérieusement, car ce sont des faits particulièrement graves. »

Selon l’AFP, mercredi, le Parquet de Paris aurait ouvert une enquête pour « violences volontaires en raison de la race dans un moyen de transport collectif de voyageurs ». Scotland Yard a confirmé mobiliser ses moyens pour retrouver les supporters en question. « Nous allons, évidemment, aider les autorités françaises à identifier les personnes impliquées et les soutenir dans les actions qui seront prises. »

  • * « Nous sommes racistes, nous sommes racistes, et c’est ainsi que nous nous plaisons ! »

Article écrit par R. Le Grognard

Publicités

Une réflexion sur “« Nous sommes racistes ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s