Fillon-Jouyet : petits meurtres entre amis

François Fillon, à l'Assemblée nationale, en 2007 (source: Wikipédia)
François Fillon, à l’Assemblée nationale, en 2007 (source: Wikipédia)

A qui, la vérité : François Fillon ou Jean-Pierre Jouyet ? Ce jeudi 28 mai 2015 s’ouvre le procès en diffamation qu’intente François Fillon contre, notamment, Jean-Pierre Jouyet, secrétaire général de l’Elysée. Fillon dément avoir demandé à Jouyet d’accélérer les procédures judiciaires contre Nicolas Sarkozy en juin 2014.

« J’aurais pu, comme il arrive souvent dans la vie politique, supporter en silence la manœuvre destinée à salir mon honneur, dont je suis victime, et passer à autre chose. […] Je n’ai pas voulu qu’il en soit ainsi. » L’« honneur ». François Fillon se défend pour l’« honneur ». Tout du moins, c’est sur ce mot qu’il a insisté devant le tribunal correctionnel de Paris, ce jeudi 28 mai. Lire la suite

Publicités

Question : faut-il rendre le vote obligatoire ?

Carte électorale (source : Wikipédia)
Carte électorale (source : Wikipédia)

Et si le vote devenait obligatoire ? C’est une suggestion du député PS Philippe Doucet dans une lettre ouverte à Manuel Valls, recensant « 24 propositions pour lutter vraiment contre l’Apartheid territorial, social et ethnique ». Une suggestion défendue par certains, à l’Assemblée nationale, qui pourrait bientôt aboutir à une proposition de loi.

« Je vais déposer une proposition de loi à l’Assemblée nationale cette semaine pour le vote obligatoire. » Comme il le confirmait le 10 mars sur les ondes de Sud Radio, François de Rugy, co-président du groupe EELV à l’Assemblée nationale, a décidé de s’attaquer au problème de l’abstention lors des différentes élections. La solution paraît simple : obliger les citoyens à se rendre dans les bureaux de vote. Lire la suite

Tikrit en passe d’être reprise après 10 mois sous le joug de l’Etat Islamique

Le palais de Sadam Hussein, à Tikrit, en 2003 (Creative Common)
Le palais de Sadam Hussein, à Tikrit, en 2003 (Creative Common)

Dans son combat contre l’Etat Islamique, l’armée irakienne aurait remporté une importante victoire en s’emparant de Tikrit, une ville située à 150 kilomètres au nord de Baghdad. La cité avait été conquise par Daesh en juin 2014. Ne resterait plus qu’une poignée de poches de résistance. 

« La ville est complètement passée sous le contrôle des forces de sécurité et des combattants volontaires. » Oui, la ville de Tikrit, en Irak, aurait été reprise des mains de l’Etat Islamique, semble confirmer Akram al-Kaabi, le secrétaire général du Mouvement Nojaba, une milice chiite, dans une interview pour iraqinews.com. Si d’autres sources indiquent la subsistance de poches de résistance, le succès des troupes irakiennes semble se dessiner. Une victoire d’autant plus importante qu’elle ouvrirait, à ces dernières, les portes de la route vers Mossoul, la deuxième ville du pays. Lire la suite

L’Iran aux commandes d’une nouvelle offensive sur Tikrit

Tikrit, à 150 kilomètres au nord de Baghdad, en Irak (source : Google Map)
Tikrit, à 150 kilomètres au nord de Baghdad, en Irak (source : Google Map)

L’armée irakienne, aidée des milices chiites, a lancé une vaste offensive sur Tikrit, cette semaine. L’objectif est clair : reprendre à l’Etat Islamique ce bastion sunnite du nord de l’Irak.

C’est la 36ème offensive que lance l’armée irakienne sur la ville de Tikrit, depuis que l’Etat Islamique s’en est emparé, en juin 2014. Les moyens déployés sont, cette fois-ci, particulièrement importants : 30 000 hommes ont été envoyés pour tenter de reprendre cette cité des bords du Tigre, où Sadam Hussein naquit en 1937. Parmi eux, l’armée régulière, épaulée par des milices chiites revanchardes. Il faut dire que 1700 prisonniers chiites y avaient été fusillés par l’Etat Islamique, l’année dernière. Lire la suite

Devos : « Le rire n’est jamais imbécile »

Raymond Devos, dans son sketch "J'ai des doutes" (source : capture d'écran France 3)
Raymond Devos, dans son sketch « J’ai des doutes » (source : capture d’écran France 3)

En novembre 1984, Raymond Devos accorde un long entretien à la journaliste Kathia David, pour l’émission Star sans stress. Un peu comme Jacques Brel, dans cette interview, proposée précédémment, Devos, alors âgé de 62 ans, se livre sur son métier, sa perception des gens, du monde en général. S’il ne navigue jamais très loin du rire, jusque dans les questions les plus sérieuses, il cherche toujours le mot juste, la précision « cette représentation d’une pensée, c’est-à-dire d’un mouvement intelligent »* qu’est le langage. Avant d’en revenir, systématiquement, aux zygomatiques.

De l’artiste : « C’est une espèce d’appel, c’est une image fulgurante »

« Je crois que c’est ça qui dénote l’artiste : c’est qu’il a des intuitions. Et ça ne s’explique pas. Ce n’est pas encore l’eurêka d’Archimède, mais c’est déjà sur le chemin. C’est une espèce d’appel, c’est une image fulgurante, comme ça, qui vous est donnée. Lire la suite

« Vous êtes une pute. Vous êtes une pute, c’est tout. »

Serge Gainsbourg en 1981 (©Claude Truong-Ngoc/Wikimedia Commons)
Serge Gainsbourg en 1981 (©Claude Truong-Ngoc/Wikimedia Commons)

Sous la moustache, il y a Gainsbourg. Brut, incontrôlable, parfaitement scandaleux. Et lorsque sa mine nonchalamment hépatique croise Catherine Ringer, la chanteuse des Rita Mitsouko, sur le plateau de l’émission Mon Zénith à moi, en 1987, c’est une Gainsbarre de rire.

Il faut dire que Catherine a mené une vie assez… dissolue. Entre 1976 et 1982, elle tourne dans une vingtaine de films pornographiques. « Par pur vice », expliquera-t-elle, plus tard à Mireille Dumas, sur FR3. « Personne ne m’a obligée à faire ça. C’est que ça me plaisait, même s’il faut du courage. […] Peut-être que le porno, c’était mon service militaire. » Lire la suite

Quand les polluants s’achètent une légitimité écologique

Prévisions des hausses de température à l'horizon 2070-2100 (source: Wikipédia)
Prévisions des hausses de température à l’horizon 2070-2100 (source: Wikipédia)

Scandale dans le milieu de la recherche climatique : un scientifique, qui militait pour la non-régulation des émissions de gaz à effet de serre, était en fait subventionné par des lobbies industriels.

Il affirmait depuis des années que le réchauffement climatique était dû aux variations de l’énergie solaire. Que l’activité humaine et les émissions de gaz à effet de serre n’avaient pas d’influence majeure. Mais Wei-Hock Soon, un astrophysicien de renom, était, en fait, subventionné par l’industrie fossile. Lire la suite